Ingrédients cosmétiques à éviter pendant la grossesse

Ingrédients cosmétiques à éviter pendant la grossesse MLP

La grossesse est une période de la vie d'une femme marquée par de nombreux bouleversements, non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan émotionnel. Parmi les nombreux défis auxquels les futures mamans sont confrontées, la chute de cheveux post-partum est un sujet qui mérite une attention particulière.

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes bénéficient d'une chevelure épaisse et soyeuse mais après l'accouchement, elles peuvent être confrontées à une perte de cheveux importante. Pour faire face à ce problème, il est essentiel pour les femmes enceintes et allaitantes de connaître les ingrédients cosmétiques à éviter. Dans cet article, nous explorerons les causes de la chute de cheveux post-partum et les ingrédients cosmétiques à éviter pendant la grossesse pour préserver la santé de la maman et de son bébé.

Les changements hormonaux et la chute de cheveux post-partum :

La grossesse est une période de grands changements hormonaux dans le corps d'une femme. Les hormones peuvent, parfois, avoir un effet positif sur la chevelure en favorisant la croissance des cheveux, en les rendant plus épais et plus brillants. Cependant, après l'accouchement, le corps entre dans une phase de rééquilibrage hormonal entraînant une perte de cheveux temporaire. C'est ce qu'on appelle la chute de cheveux post-partum, ou l'alopécie post-partum.

chute de cheveux post partum MLP

La chute de cheveux post-partum est généralement une réaction naturelle aux hormonaux et à la fatigue associée à l'arrivée d'un nouveau-né. Elle peut durer plusieurs mois mais elle finit généralement par se résorber d'elle-même.
Pendant cette période, il est important de sélectionner avec soin ses produits capillaires. Malheureusement, encore de trop nombreux produits sur le marché contiennent des substances déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour leurs bébés.

Ingrédients cosmétiques à éviter pendant la grossesse : 

  • Le Sulfate de Sodium Lauryl (SLS, SODIUM LAURYL SULFATE) ⚠️

Le SLS est un agent moussant couramment utilisé dans les shampooings et les produits de soins capillaires. Il peut être irritant pour le cuir chevelu et peut être absorbé par la peau. Pendant la grossesse et l’allaitement, il est préférable d'opter pour des produits sans SLS pour éviter toute irritation cutanée et pour minimiser l'exposition à des produits chimiques potentiellement nocifs.



  • Le formaldéhyde ⚠️

Le formaldéhyde est un conservateur utilisé dans de nombreux produits capillaires, notamment les soins lissants et les traitements à base de kératine. Il est classé comme cancérigène et peut avoir des effets néfastes sur la santé. Choisir des produits sans formaldéhyde pendant la grossesse et l’allaitement est donc hyper important.

  • Les phtalates ⚠️

Les phtalates sont des substances chimiques souvent utilisés pour fixer les parfums dans les produits capillaires. Ils sont connus pour leurs effets perturbateurs hormonaux et peuvent être préjudiciables pendant la grossesse et l’allaitement. Optez pour des produits capillaires sans phtalate pour minimiser le risque.

  • Le parfum ⚠️

Les allergènes que l’on retrouve dans le parfum sont eux aussi problématique. Il faut donc prendre le temps de choisir un produit capillaire sans parfum...même si la tentation est forte.

  •  Le plomb ⚠️ 

Le plomb est parfois présent dans les colorations capillaires, en particulier dans les teintures foncées. L'exposition au plomb peut avoir des effets nocifs sur la santé, en particulier pendant la grossesse et l’allaitement. Un check rapide de l’étiquette reste primordial avant de complément s’engager.

Il est essentiel de noter que bien que le MSM (méthylsulfonylméthane) soit généralement considéré comme sûr pour la plupart des adultes lorsqu'il est utilisé conformément aux recommandations, il y a des préoccupations concernant son utilisation pendant la grossesse et l'allaitement. Les données scientifiques sur les effets du MSM chez les femmes enceintes et/ou allaitantes sont limitées, ce qui signifie qu'il existe un manque d'informations concluantes pour évaluer sa sécurité dans ces situations.

Par conséquent, il est recommandé que les femmes enceintes et ou allaitantes consultent leur professionnel de la santé avant de prendre des compléments à base de MSM ou d'utiliser des produits contenant du MSM pour s'assurer que cela ne présente pas de risques potentiels pour elles-mêmes ou pour leur bébé à naître. Il est préférable de privilégier des alternatives prouvées et sans danger pour la période de la grossesse et de l'allaitement, en accordant une attention particulière à la sécurité des produits et des compléments utilisés.  

L'une des meilleures approches consiste à se concentrer sur une alimentation équilibrée et riche en nutriments essentiels. Assurer un apport adéquat en protéines, en vitamines, et en minéraux, en particulier la biotine, qui est bénéfique pour la santé des cheveux, de la peau et des ongles, peut contribuer à maintenir des cheveux en bonne santé. 

En ce qui concerne les soins capillaires, optez pour des produits capillaires naturels et doux, exempts d'ingrédients potentiellement nocifs comme le SLS (sulfate de sodium lauryl), le formaldéhyde, les phtalates, et les parfums synthétiques. De nombreuses marques proposent désormais des produits spécifiquement formulés pour les femmes enceintes et allaitantes, en mettant l'accent sur la sécurité et l'efficacité.

brosse Madame la Presidente

Mama, est la cure spécialement conçue pour les femmes enceintes et allaitantes. Elle enraye la chute, stimule la pousse et redonne de l'éclat à vos cheveux. Avec son délicieux goût d’orange, cette cure booste la croissance capillaire grâce à la vitamine B9, ralenti la chute de cheveux grâce au fer et lutte contre la fatigue grâce à la vitamine B2.

Il est également judicieux de consulter un professionnel de santé, tel qu'un obstétricien, un gynécologue ou un dermatologue, pour obtenir des recommandations spécifiques sur les produits capillaires et les compléments alimentaires à utiliser pendant cette période particulière. En fin de compte, la prudence et l'attention aux détails jouent un rôle clé pour maintenir une belle chevelure tout en préservant le bien-être de la maman et du bébé.

La chute de cheveux post-partum est un phénomène naturel qui peut être préoccupant pour de nombreuses femmes après l'accouchement. Cependant, il est essentiel de se rappeler que cela fait partie du processus de rééquilibrage hormonal du corps. Les Présidentes, c’est normal de perdre ses cheveux. Alors pour minimiser la perte de cheveux, il est impératif d'utiliser des produits capillaires, qui ne contiennent pas d'ingrédients potentiellement nocifs pour la santé de la maman et du bébé. ❤️ 

En évitant les ingrédients tels que le SLS, le formaldéhyde, les phtalates, le parfum et le plomb, les femmes enceintes et allaitantes peuvent prendre soin de leur chevelure de manière responsable. Opter pour des produits capillaires naturels et exempts de produits chimiques peut contribuer à maintenir la santé de la maman et du bébé tout en prenant soin de sa beauté.

En lire plus
20/10/2023

Les bienfaits des clous de girofle pour les cheveux

On commence avec un chiffre : 8. 8 personnes sur 10 ont constaté une amélioration significative de la qualité de leurs cheveux après avoir utilisé...le clou de girofle (Source DUMAS). Oui, depuis 2...

24/11/2023

Algues vertes, spiruline : bienfaits pour les cheveux

Les algues vertes, souvent méconnues du grand public, se révèlent être de véritables alliées pour la santé capillaire. Leur pouvoir nutritif exceptionnel, offre une solution naturelle pour r...