Grossesse, post-partum et allaitement : comment prendre soin de ses cheveux ?

prendre soin cheveux grossesse allaitement madame la presidente

Les hormones mettent à mal bon nombre de nos mécanismes, et elles peuvent aussi avoir une influence sur la santé des cheveux. Pendant la grossesse, à la suite de l’accouchement et durant l’allaitement, les cheveux subissent les conséquences des chutes hormonales et d’autres perturbations. Voici nos astuces pour prendre soin de vos cheveux durant la grossesse et l’allaitement.

 

prendre soin cheveux grossesse allaitement madame la presidente

 

Les causes des chutes d’hormones

Sous l’imprégnation hormonale de la grossesse, la chevelure est souvent plus vigoureuse, plus belle. Les cheveux sont boostés et ils poussent plus vite que jamais. Toutefois, ce n’est pas une vérité universelle, et certaines femmes subissent de fortes chutes de cheveux durant la grossesse. Dans tous les cas, il ne faut pas négliger les soins ! En effet, c’est souvent après l’accouchement que les ennuis commencent.

Avec l’accouchement survient une chute brutale des hormones de grossesse, à savoir l’œstrogène et la progestérone. En plus des changements d’humeur que cela peut entraîner, il est fréquent que les cheveux subissent le contrecoup, eux aussi.

 

Pourquoi ces chutes de cheveux après l’accouchement ?

Si l’on veut employer des termes techniques, on peut dire que le cycle capillaire est totalement perturbé par le dérèglement hormonal de la grossesse. Les œstrogènes perturbent le cycle et stimulent la production de sébum et de kératine. La part de cheveux en phase anagène est plus élevée que jamais durant la grossesse. Après l’accouchement, le taux d’œstrogène chute subitement et entraîne une augmentation importante de la part de cheveux en phase télogène, ce qui a pour effet de provoquer une chute conséquente des cheveux.

Les hormones peuvent mettre plusieurs semaines ou plusieurs mois pour retrouver leurs niveaux normaux. Le cycle capillaire peut donc prendre tout autant de temps pour revenir à la normale. Généralement, ce retour à la normale survient six mois après l’accouchement, mais pour certaines, cela peut prendre jusqu’à un an.

 

La carence en fer, une autre possibilité

Oui, le fer, encore le fer ! Une carence en fer pourrait être à l’origine d’une chute soudaine des cheveux chez la femme après son accouchement. Le rôle du fer est très important durant la grossesse, c’est pourquoi on le surveille de près. Lors de l’accouchement, il n’est pas rare de perdre du sang et de subir des règles abondantes. Certaines femmes peuvent donc présenter un manque ou une carence en fer.

 

Prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse

Profitez de votre grossesse pour prendre soin de vos magnifiques cheveux, car ils ne seront probablement plus jamais aussi beaux ! Les futures mamanssoin cheveux grossesse madame la presidente ont souvent l’impression d’arborer leur plus belle chevelure au cours de la grossesse, et elles n’ont pas tort. Les cheveux raides peuvent même se mettre à onduler !

 

Des soins naturels plus importants que jamais

Même si nos cheveux sont plus beaux durant la grossesse, il faut poursuivre les soins habituels et les chouchouter. Ils en auront bien besoin dans un avenir proche. On choisit de faire un shampoing naturel par semaine (n’hésitez pas à profiter du congé maternité pour espacer vos shampoings !), et un soin par semaine afin de conserver la force et la brillance des cheveux. Il faut bien entendu sélectionner ses produits en fonction de la nature de ses cheveux. Pour les cheveux secs, on opte pour des soins à base de karité. Pour les cheveux gras, il faudra des masques doux et apaisants pour calmer les glandes sébacées. Des soins doux seront les plus adaptés aux cheveux normaux. Enfin, si vous le souhaitez, vous pourrez même vous offrir une petite coupe chez le coiffeur, mais faites attention aux colorations !

 

Et les colorations ?

Pendant la grossesse, certaines précautions sont à prendre. Les colorations chimiques, par exemple, sont à proscrire, puisqu’au cœur d’un débat intense dans la communauté scientifique (ça se crêpe le chignon, sans mauvais jeu de mots). Il pourrait y avoir des liens entre les colorations capillaires chimiques et certaines maladies chroniques chez l’adulte. De même, durant les premières semaines de grossesse se forment les organes du bébé, et il est préférable de ne pas laisser de produits aux compositions douteuses perturber cet incroyable phénomène. En effet, certaines études mettent en évidence des risques de tumeurs ou de malformations pour le fœtus si la maman utilise des colorations classiques… Choisissez une coloration naturelle (vive le henné !) ou patientez jusqu’à la naissance pour un petit passage chez le coiffeur bien mérité !

 

Prendre soin de ses cheveux après l’accouchement

madame la presidente accouchement cheveuxIl est difficile de lutter contre la chute hormonale qui intervient à la fin de la grossesse et induit pour beaucoup de femmes, hélas, une perte de cheveux importante. Environ une femme sur deux serait concernée par ce problème, que nous ne comprenons que trop bien.

 

Poursuivez les soins, multipliez-les s’il faut

N’hésitez pas à associer les soins quotidiens ou hebdomadaires que vous prodiguez à vos cheveux avec des compléments alimentaires adaptés (rendez-vous en fin d’article !). Ceux-ci vous aideront à fournir à vos cheveux les nutriments dont ils ont besoin. Et vous filerez ainsi un sacré coup de pouce à vos mèches ! Si vous ne pouvez pas empêcher la chute des cheveux liée à la chute hormonale, vous pouvez toutefois la freiner. Il faut pour cela fortifier vos cheveux en profondeur, avec des soins réguliers et correctement ciblés. Débutez dès le huitième mois de grossesse pour anticiper au mieux le bouleversement hormonal qui s’annonce. Choisissez des soins naturels riches en composants réparateurs et en antioxydants. Ils permettront de nourrir et de restructurer la fibre capillaire tout au long de la grossesse et du post-partum.

 

Massez votre cuir chevelu pour prendre soin de vos cheveux après la grossesse et pendant l’allaitement

Pensez à vous masser le cuir chevelu régulièrement et aussi souvent que possible. Cela permet de stimuler la circulation sanguine et donc l’afflux sanguin vers les cheveux. Ceux-ci pourront capter un maximum de nutriments essentiels à leur bonne santé. Utilisez la pulpe de vos doigts et effectuez des mouvements circulaires tout en exerçant une pression légère sur la peau. Quelques gouttes d’huiles végétales en plus ne seront pas de trop pour ce moment plaisant de nutrition intense. Ce petit conseil est top pour prendre soin de vos cheveux après la grossesse, y compris pendant l’allaitement !

 

Améliorer ou réduire les autres facteurs d’influence

D’autres facteurs entrent en jeu sur l’aspect des cheveux et du corps pendant et après la grossesse. Le stress, l’activité sportive, l’alimentation, l’hygiène de vie, l’environnement, la génétique… Il est possible d’influencer certains de ces facteurs, comme le stress, ou l’alimentation. L’objectif est ici de privilégier un mode de vie sain, basé sur une alimentation équilibrée, une activité sportive adaptée (notamment à la grossesse, ou au post-partum) et sur une plus grande sérénité au quotidien. Durant la grossesse et après, il n’est pas rare de se sentir fatiguée. N’ayez pas peur de demander de l’aide à vos proches pour le ménage, les courses, prendre soin du bébé quelques heures… En principe, ils ne vont pas vous mordre. Reposez-vous, et prenez soin de vous et de vos cheveux !

 

Faire preuve de patience

Rassurez-vous, même si vous perdez beaucoup (beaucoup, beaucoup) de cheveux après votre grossesse, tout va se normaliser dans les mois qui suivent l’accouchement. Les cheveux repoussent normalement : c’est un phénomène tout à fait réversible. Si les cheveux continuent de tomber avec excès six mois après la fin de la grossesse, vous pouvez consulter un dermatologue. Mais dans un grand nombre de cas, tout rendre dans l’ordre et vos soins seront bénéfiques sur le long terme.

 

Prendre soin de ses cheveux pendant l’allaitementallaitement soin cheveux madame la presidente

Si une mère allaite, elle continue de produire certaines hormones, comme la prolactine, qui est responsable de la lactation. Sa sécrétion débute au deuxième mois de la grossesse et se poursuit au-delà, aussi longtemps que dure l’allaitement.

L’allaitement peut donc avoir une influence sur les cheveux et leur santé, la chute d’hormones est étant bien différente. Dans le cas d’un allaitement, la production de prolactine se poursuit. Des taux de prolactine élevés peuvent provoquer des chutes de cheveux importantes dans certains cas, alors qu’ils permettent de ralentir le passage des cheveux en phase télogène pour d’autres, ce qui a pour conséquence de freiner la chute des cheveux et de la limiter. Il est tout à fait impossible de prédire l’influence de l’allaitement sur les cheveux de chaque femme. Ce que l’on peut affirmer, c’est que l’allaitement prolonge la période durant laquelle les cheveux ne sont pas comme d’habitude… Et que les soins sont, là encore, indispensables dans tous les cas. Plus qu’embellir vos cheveux, ils vous permettront de vous ressourcer et de vous occuper de vous quelques instants.


Madame La Présidente, avec vous pour prendre soin de vos cheveux pendant la grossesse et l’allaitement

Que ce soit pendant ou après la grossesse, Madame la Présidente vous accompagne et vous aide à prendre soin de vos cheveux en toutes circonstances. Pour accompagner les femmes enceintes et les jeunes mères, nous avons développé les gummies Mama, qui participent à la beauté et la santé des cheveux.

Ces compléments alimentaires élaborés pour les femmes enceintes et allaitantes sont riches en vitamines et en minéraux tels que l’acide folique, le fer, la vitamine C, la biotine et quelques autres encore. Mama régule l’activité hormonale, vous apporte tout ce dont vous avez besoin pour être en bonne santé (et pour le bon développement de bébé) et limite la chute de cheveux liée aux hormones. Ils se montrent aussi très efficaces pour réduire la fatigue. Bref, le top du top pour prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse et l’allaitement !

Vous pourrez aussi utiliser notre sérum antichute Résolution N° 3, afin de limiter encore plus la chute des cheveux liée à l’activité hormonale et aider à ancrer les bulbes dans le cuir chevelu. Il sera un parfait complément pour les soins pour cheveux post-grossesse et allaitement. Eh oui, on a tout ce qu’il vous faut !

 

Et vous, quels ont été les effets de la grossesse ou de l’allaitement sur vos cheveux ?

Les plus populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *